Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2018

Centre d’Etudes et de Prospective sur la Science – CEP:

 

 

   COLLOQUE D’ORSAY 22 & 23 septembre 2018

 

 

CEP 2.jpg

 

 

COLLOQUE D’ORSAY
22 & 23 septembre 2018

La Clarté-Dieu, 95 rue de Paris, 91400 Orsay

 

 

Qu’est-ce que l’Occident ?
« Et ils craindront, ceux qui sont d’occident, le nom de YHWH, et ceux qui sont du levant, sa gloire.»
(Isaïe 59, 19)

 

 

PROGRAMME PRÉVISIONNEL 

 

 

Samedi 22 septembre :

 

 

Accueil des participants à partir de 9 h 00

 

 

9 h 30 Existe-t-il une science occidentale ? Dominique Tassot
10 h 45 L’Occident vu d’Asie. Bruno Gollnisch
12 h 30 Repas
14 h 15 Exporter la démocratie : pourquoi ? comment ? Maxence Hecquard
15 h 30 Refonder la sédimentologie : histoire d’une découverte occidentale. Guy Berthault

 

 

 

16 h 45: Pause

 

 

 

CEP 1.png

 

 

 


17 h 45 Géopolitique de l’Europe. Pierre Hillard

19 h 15 Dîner
20 h 15 Table-ronde avec les conférenciers.

 

 

 

Dimanche 23 septembre :

 

 

 

9 h 30 L’islam peut-il être européen ? Annie Laurent
10 h 45 L’Occident tel que perçu par les jeunes. Virginie Vota
12 h 15 Repas
14 h 00 L’Occident et la Musique. Benoît Neiss

15 h 30 Messe de clôture

 

 

 

Durant les deux jours, accès à la librairie : livres, revues, enregistrements audio et vidéo…

 

 

Pour assister à ce colloque, prière de remplir et renvoyer la fiche d’inscription, disponible aussi sur le site Internet du CEP : http://le-cep.org. Pour tout renseignement complémentaire, contactez le secrétariat,
par mail : s.cep@wanadoo.fr ou tél. : 03 86 31 94 36

 

 

 

CEP 3.jpg

 

 

 

 

06/03/2018

Colloque du CEP :

 

 

CEP 1.jpg

 

 

JOURNÉE EN ÎLE-DE-FRANCE
Samedi 7 avril 2018

 

Collège & Lycée polyvalent La Salle Saint-Nicolas,

 

Entrée de l’auditorium : 6 Rue Vaudétard, 92 132 Issy-les-Moulineaux. [1]

 

Science et Société : les influences réciproques

 

 « Dans les trésors de la sagesse sont les maximes de la science » (Sirac 1, 25)

 

Programme

 

 900  Ouverture. Accueil des participants.

 930  Du carbocentrisme à la climatomancie : la science écartelée.

Benoît Rittaud

1100  L’apport des vaccinations à la santé publique :

la réalité derrière le mythe. 

Michel Georget

 

 1215 Repas

 

1400 L’institution militaire, victime ou dernier recours d’une science dévoyée?

Contrôleur général des armées (E.R) Jacques Bonnet

 15 h15 Pause : dédicace de leurs ouvrages par les conférenciers

 1545  Les reliques devant la science

Dr Jean-Maurice Clercq 

1700 Clôture

 

___________________________

 

Pour assister à cette journée de conférences, prière de remplir et renvoyer la fiche d’inscription correspondante, accompagnée de votre chèque de règlement, à l’adresse suivante :

 

CEP,  Cidex 811, 16 rue d’Auxerre  89 460 Bazarnes

 


N.B : Pour tout renseignement complémentaire, contactez le secrétaire, Alain Collet : soit par courriel : s.cep@wanadoo.fr; soit par téléphone au 03 86 31 94 36 (possibilité de laisser un message sur répondeur en cas d’absence).

 

 

[1]  On peut utilement se reporter au plan d’accès consultable en ligne sur : http://www.st-nicolas.org/plan-dacces-a-st-nicolas

 

 

·         Transports publics : accès facile par le métro (ligne 12, station « Corentin Celton »)

·         Voiture : le samedi, il est facile de trouver des places pour se garer dans les environs immédiats des bâtiments.

 

 

 

CEP 2.jpg

15/12/2017

Histoire de la Church of the Lutheran Confession (4).

 

 

CLC D 1.jpg

 

 

 

Dans l'exercice de la communion et dans le culte (prier ensemble) ainsi que le travail avec d’autres églises, nous ne pouvons pas partager et considérer  comme frères, ceux qui n’ont pas la même foi dans leurs cœurs, qui n'est pas pour nous visible. Au lieu de cela, par la grâce de Dieu et conformément à son enseignement, nous sommes autorisés à exercer la communion seulement avec ceux qui, dans leur confession et leur vie ce conforment à la règle de la Parole  de Dieu. Parce que le Christ Lui-même a exhorté: "enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit»; et parce que le Saint-Esprit a inspiré St. Paul à écrire: "Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et qu'il n'y ait pas de divisions parmi vous; mais que vous ne soyez parfaitement unis dans un même esprit et dans le même jugement »- nous savons dans la foi que c'est la volonté divine que les chrétiens sont appelés à être parfaitement unis dans la doctrine et la pratique, et qu'ils ne doivent pas être indifférents dans ces questions (ne pas chercher à être d'accord pour ne pas choquer) mais  rechercher le seul accord possible, sur les bases de la Parole de Dieu. Là où il ya une telle unité dans la doctrine et la pratique, il est souhaitable dans la pratique, de mettre en place la communion dans toutes ses phases; où il n'y a pas une telle unité, la parole de Dieu dans Romains 16:17 énonce le refus de Dieu de cautionner la pratique de telle communion: "Je vous exhorte, frères, de fuir ceux qui causent des divisions et des scandales, sur doctrine que vous avez apprise de moi; évitez-les ".

 

 

Le CLC, en conséquence, confirme la déclaration suivante de 1932 : «Puisque Dieu a ordonné que Sa Parole uniquement soit enseigné, sans la mélanger avec des doctrine humaine, elle doit être enseignée et crue au sein de l'Église chrétienne (1 Pierre 4:11; Jean 8. :. 31,32; 1 Tim 6: 3,4) tous les chrétiens sont tenus par Dieu de faire la distinction entre l'église-corps orthodoxe du Christ et celle qui sont hétérodoxe, et, au cas où ils viendraient à s’égarer dans une église- hétérodoxe, de la laisser (Rom 16. : 17). Nous rejetons aussi le syndicalisme, c'est lui qui est en communion avec des églises adeptes de fausses doctrines, qui désobéissent à l'ordre de Dieu, causant divisions dans l'église (Rom 16:17;. 2 John 9,10), impliquant le danger constant de perdre la Parole de Dieu (2 Tim 2: 17-21.). ... Le caractère d'une église orthodoxe est établie non pas par son simple nom ni par son acceptation vers l'extérieur et l'adhésion à un credo orthodoxe, mais par la doctrine qui est réellement enseignée dans ses chaires, dans ses séminaires théologiques, et dans ses publications."

 

 

Ce qui était autrefois le cas de la LCMS, ce synode pratique maintenant ce qu'ils nomment «niveaux de communion," selon l’affirmation que la communion peut être pratiquée parmi les chrétiens de différentes confessions dans certaines circonstances: telles que la communion ouverte, services œcuméniques et autres.

 

 

CL D 2.jpg

 

 

05/12/2017

Marie-Christine Arnautu : « Respectez notre identité chrétienne » !

 

 

 

arnautu-parlement-europeen-copie.png

 

 

 

 

L’eurodéputée Marie-Christine Arnautu, élue du Front National et membre du Groupe Europe des Nations et des Libertés, est intervenue lors de la séance plénière du Parlement européen, le 13 novembre dernier. Une intervention courte mais substantielle…

 

 

Au siècle dernier, les dictatures communistes et l’Empire ottoman persécutèrent violemment les chrétiens, certains régimes athées, tels les laïcards français, les républicains espagnols ou les révolutionnaires mexicains en firent autant.

 

 

Aujourd’hui, ils sont encore nombreux à souffrir et mourir à cause de leur foi. Les rapports de l’Aide à l’église en détresse et de Portes Ouvertes sont alarmants : près de 200 millions de chrétiens, 50 pays concernés.

 

 

En Chine communiste, des réfugiés chrétiens sont renvoyés en Corée du Nord avec seule issue la mort ou les camps d’internement. Au Moyen-Orient et en Afrique, ils sont victimes de l’islamisme institutionnel ou djihadiste. En Inde, les fondamentalistes hindous multiplient les brimades… La liste est longue.

 

 

 

Si les dirigeants européens veulent être entendus, ils doivent être cohérents. Il est hypocrite de s’apitoyer sur le sort des chrétiens persécutés puis refuser de rappeler les racines chrétiennes de l’Europe dans les traités, et vilipender les dirigeants polonais, hongrois, russes ou américains pour leur attachement à l’identité chrétienne de leurs peuples. Respectez d’abord nos traditions et notre héritage spirituel malmenés par des décennies d’individualisme consumériste et d’accommodements “raisonnables” avec l’islamisme !

 

 

Source : blogue de Marie-Christine Arnautu

 

 

 

01/12/2017

Histoire de la Church of the Lutheran Confession (3):

 

 

 

CLC C1.jpg

 

 

 

 

 

Dans les problèmes doctrine mentionnée dans l’article de la semaine dernière en ce qui concerne les Écritures, la CLC diffère largement des branches les plus libérales du monde luthérien, à savoir les églises luthériennes que nous trouvons dans les pays européens et, aux États-Unis, auxquels la majorité des églises luthérienne s'identifie, depuis 1988, l'Église évangélique luthérienne d'Amérique (ELCA). L'ELCA n'est plus en phase avec la doctrine orthodoxe, les organes de ces églises ce trouvent dans une grande confusion . Même son aile la plus conservatrice n'accepterait pas le point de vue sur les Écritures comme étant verbalement inspirée et totalement sans erreur, qui sans vergogne enseigné dans le CLC.

 

 

 

Comme l'ELCA est le plus libéral des corps de l'église luthérienne aux Etats-Unis, de sorte que l'Église luthérienne-Synode du Missouri (LCMS) peut être considérée d’un conservatisme modéré. Ce n'est pas totalement vrai, par exemple, l'ELCA permet aux femmes de servir en tant que pasteur de paroisse (un sondage que des pasteurs de la LCMS plus de 1000 d'entre eux n'avaient aucune objection à ce que des femmes soient membres du clergé), mais il y a changement par rapport aux positions du passé (comme l’avaient défini les grands théologiens CFW Walther et F. Pieper) il est permis désormais aux femmes de voter et d'être élues dans l'église.

 

 

 

Ceci est une illustration de l'attitude actuelle des LCMS sur l’inerrance  de l'Écriture.

 

 

 

  Le LCMS affirme que les notions qu’enseigné Saint Paul concernant les femmes dans l'église étaient culturellement dépassé et ne sont plus applicables dans la société d'aujourd'hui

 

 

 

La CLC, quand à elle, confesse avec Saint Paul que tous les mots de l'Ecriture ont été verbalement inspirés est infaillible, et expriment la volonté éternelle de Dieu.

 

 

 

 

Une autre illustration de cette différence peut être  appréhendée dans la doctrine de l'Eglise, en particulier en référence à la communion ecclésiale. Parce que la CLC, déplore toute tentative de modifier ou de mettre de côté une seule parole inspirée de l'Écriture, nous souhaitons également obéir à la parole de Dieu qui nous instruisent en ce qui concerne l'Eglise et la pratique de la communion. Nous croyons fermement que l'Église se compose de tous ceux qui, par la miséricorde de Dieu et selon son propre dessein, était de toute éternité ordonnés à la vie éternelle, et que le facteur d'unité de l'Église est «la seule vraie foi». La foi ne peut pas être vue par des yeux humains, et donc l'existence même de l'Église est un article de foi. Depuis que la parole de Dieu a été donné au monde, nous croyons que là où l'Évangile par la parole et des sacrements, la dans chaque pays ce trouve l’Eglise véritable corps du Christ.

 

 

CLCC2.jpg