Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2020

Entretien du Pasteur David Koenig missionnaire de la CLC :

 

 

 

Article Dave 2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons un Seigneur merveilleux - Un témoignage de sa fidélité

 



Quand j'ai été adopté bébé, mes parents étant luthériens et sachant ce que la Parole de Dieu dit au sujet du baptême, m'ont fait baptiser. Au fil des années, ils ont cessé d'aller régulièrement à l'église. Quelle bénédiction de regarder en arrière et de savoir que j'avais encore le lavage de régénération et de renouvellement du Saint-Esprit, bien que je n'adore pas régulièrement.

 



Quand j'avais dix-huit ans, j'ai commencé à enquêter sur de nombreuses églises. J'ai reçu beaucoup d'informations par la poste de diverses églises protestantes ainsi que des catholiques romains. Nous avons toujours vénéré la Bible chez nous pendant que je grandissais, même si nous ne l'avons presque jamais lue. J'avais des amis qui m'ont encouragé à enquêter sur les presbytériens conservateurs. J'ai reçu l'offre du prêtre épiscopalien de l'église de mes cousins d'être acolyte. Mes parents ont commencé à fréquenter une église baptiste. J'ai tenu bon. Pendant quelques dimanches, je suis allé à la grande église libérale luthérienne de la ville. Et puis je suis allé à la petite église missionnaire de l'Église conservatrice de la Confession luthérienne. Ils n'avaient pas de bâtiment d'église mais se réunissaient dans des locaux loués. Je suis retourné dans cette église missionnaire.

 



Commençant maintenant à aller régulièrement dans cette église, je l'ai comparée avec d'autres et j'ai suivi des instructions en voyant qu'elle enseignait fidèlement la Parole. Venant à une plus grande appréciation de mon Seigneur et de ce qu'il avait fait pour moi, j'ai enseigné à l'école biblique de vacances et aidé d'autres manières. Après quelques années, le Seigneur m'a montré que je pouvais aussi Le servir en tant que pasteur. Étant un senior à l'université, j'ai abandonné et travaillé à plein temps pour pouvoir aller au séminaire. Quelle joie de servir Celui qui nous a servi en vivant la vie parfaite et en mourant de la mort sacrificielle pour expier nos péchés.

 



Quand j'ai été diplômé du séminaire, je n'avais pas l'intention d'être un missionnaire à l’étranger. J'ai servi des congrégations aux États-Unis pendant quinze ans. Le Seigneur m'a montré que je pouvais aussi le servir dans des champs étrangers. Nous avons déménagé au Nigeria en 1986 pour tendre la main avec la Parole. Nous avons scolarisé nos cinq enfants à la maison lorsque nous vivions là-bas dans le village.

 



Je n'avais pas l'intention de travailler dans d'autres pays, mais des opportunités se sont présentées. Il est un Seigneur merveilleux à m’utiliser moi, un pécheur perdu, gagné par sa grâce pour tendre la main. J'ai travaillé au Ghana, Togo, Kenya, Tanzanie, Congo (RDC), Afrique du Sud. Et puis le moment est venu de travailler en Inde et au Myanmar. Quel merveilleux privilège de le servir au fil des ans et de voir sa Parole œuvrer dans le cœur d'innombrables personnes. Et c'est vraiment une joie de regarder en arrière et de se souvenir des fidèles pasteurs que j'ai enseignés et des gens des congrégations où j'ai prêché. Avoir une communion avec eux était une expérience remplie de trésors. Mais par-dessus tout, il est mon trésor, qui m'a acheté et gagné pour le temps et l'éternité. A Lui appartient toute gloire.

 

 

 

 

Traduction Bruno VAN DEN BOSSCHE

 

Article Dave 1.jpg

 

26/05/2020

Entretien avec le Docteur Volff, président de l'ACPERVIE:

 

Croix Huguenotte.gif

  

 

 

1) Pour quelles raisons avez-vous adhéré à

l'ACPERVIE?

 

 

 

J'avais écrit à tous les pasteurs de l'annuaire protestant (1979) pour …protester contre la déclaration de la FPF à la Grande Motte suivant laquelle le "projet de loi sur l'avortement est un signe de libération, d'espérance et d'amour".

 

 

Le pasteur Gillardin, de Paris, avait remis la lettre à Madame Lucie Olivier, membre de son église, qui était aussi secrétaire de l'association Laissez-les-Vivre. Elle m'exposa qu'elle rêvait d'une association protestante pouvant rétablir la vérité par rapport à l'Ecriture Sainte, et aussi annoncer la libération du péché (d'avortement) par Jésus-Christ seul. Pour moi, je voulais aller plus loin: fédérer tous les véritables protestants (sola fide, sola scriptura) dans une structure indépendante de la FPF, ce qui se fera finalement……en 2010, avec la création du CNEF (Conseil National des Evangéliques de France), issue de la réconciliation des Pentecôtistes et des Evangéliques.

 

 

Certains pasteurs ont répondu favorablement, et nous nous sommes retrouvés à une cinquantaine à l'église évangélique Arménienne,  pour voter les statuts de l'Acperv (Association des Chrétiens Protestants et Evangéliques pour le Respect de la Vie, qui deviendra Acpervie sur suggestion de Mme Odile Ludwig) et élire son Conseil d'administration. Le même jour, et avec les mêmes, nous avons fondé la COPEF (Confédération Protestante de France) dont le noyau était les chrétiens réformés confessants, avec le Pasteur Kayayan. Le premier président a été le pasteur Collardeau, de l'église luthérienne libre.

 

 

 

2) Quand en avez-vous assuré la présidence?

 

 

 

 C'est à l'Assemblée Générale de 1990, en l'église luthérienne St Jean (inspection de Paris), suite au retrait de Mme Olivier, éprouvée par la perte de son mari. J'étais avant trésorier et donc avais le regard sur tout.

 

 

 

3) A combien de femmes venez-vous en aide chaque année? 

 

 

 

Nous n'avons pas compté, car il y a des non-avortantes et même, le dernier appel, c'était une jeune maman qui cherchait à se loger, car son enfant était à l'assistance publique parce qu'elle était sans domicile fixe. Disons tout de même que les appels sont rares, et encore plus quand il s'agit d'une vraie détresse de femme enceinte. Néanmoins, il faut garder ce métier, car il a vocation d'être transféré dans chaque église ou groupe local d'églises, c'est là que le devoir d'égalité entre frères et soeurs et de bienfaisance avec nos prochaines peut le mieux s'exercer

 

 

 

4) Quelles sont vos relations avec les autres associations pro-vie? 

 

 

 

Elles ont diminué depuis que le collectif "En Marche pour la Vie", qui préparait la manifestation annuelle de Janvier, a été entièrement repris en mains par la principale association et en a donc perdu un certain nombre, démobilisées, dont l'Acpervie qui s'est recentrée sur les églises, ce qui est de toute façon sa mission. Mais nous continuons à échanger des informations. De même au niveau européen.

 

 

 

5) et avec les milieux protestants et Evangéliques?

 

 

 

Nos adhérents sont présents dans tous ces milieux. Nous sommes fiers d'avoir, à ce titre, apporté notre pierre au CNEF. Dans le CNEF, nous sommes actifs dans le Département "Missions" du Pôle Oeuvres, même si, pour plus de visibilité, nous allons gagner le Département "Ethique" dès qu'il sera constitué. En attendant, l'Acpervie est déléguée des "Missions" au comité d'animation du Pôle Oeuvres. Elle sera donc présente, non seulement au Centre Evangélique de Lognes, comme chaque année, mais aussi à la 2ème Convention du CNEF à Cergy, les 22 et 23 Janvier 2015.

 

 

 

6) Pourriez-vous donner les coordonnées de

l'ACPERVIE ? 

 

 

 

 

Acpervie-sos-maternité, BP 29,  95670, Marly-la-Ville. 01 34 72 87 67. www.acpervie-sos-maternite.org

 

 

 

 

page Facebook: Protestants pro Vie.

 

 

 

Service d'Aide aux Femmes Enceintes.

 

 

Informations et sensibilisation des églises au témoignage pour le respect de la Vie : conférences, stands, manifestations diverses...

 

 

              

 

 

 Témoignage auprès des médias: Documents

"Expériences"

 

 

 

téléchargement.jpg

unnamed.jpg

 

 

24/01/2020

CEP - Centre d'Etudes et de Prospective sur la Science JOURNÉE du CEP en ÎLE-de-France:

 

 

 

 

CEP (1).jpg

 

 

 

 Samedi 21 mars 2020 Collège & Lycée polyvalent La Salle Saint-Nicolas, Entrée de l’auditorium : 6 Rue Vaudétard, 92 132 Issy-les-Moulineaux.

 

 

 

 

 

1 Crise économique ou crise d’humanité ? « Tes marchands étaient les grands de la terre ; toutes les nations ont été égarées par tes enchantements. » (Ap 18, 23)

 

 

 

 Programme prévisionnel 9h 00 Ouverture.

 

 

 

 Accueil des participants. 9h 30 La tradition perdue de l’annulation des dettes.

 

 

 

 Claude Eon 11h 00 Les conditions du retour politique et géopolitique de la France. Valérie Bugault

 

 

 

 

12h 30 Repas 14h 00 L’inéluctable effondrement commercial et économique. Georges Darcq

 

 

 

 

15 h 15 Pause : dédicace de leurs ouvrages par les conférenciers 15h 45 L’informatique au service de la doctrine sociale de l’Église. Ian Wilders

 

 

 

 

17h 00 Clôture.

 

 

 

 

 Pour assister à cette journée de conférences, prière de remplir et renvoyer la fiche d’inscription correspondante, accompagnée de votre chèque de règlement, à l’adresse suivante :

 

 

 CEP, 40, rue Fessart, 92100 Boulogne-Billancourt N.B : Pour tout renseignement complémentaire, contactez la secrétaire, Christine Van Rie : soit par courriel :cep.colloques@gmail.com, soit par téléphone au 06 73 96 33 87 (possibilité de laisser un message sur répondeur)

 

 

 

 

1 On peut utilement se reporter au plan d’accès consultable en ligne sur https://www.st-nicolas.org/renseignements/acces - Transports publics : accès facile par le métro (ligne 12, station « Corentin Celton »)

 

 

 

 

 Voiture : le samedi, il est facile de trouver des places pour se garer dans les environs immédiats des bâtiments.

 

 

 

CEP( 2).jpg

 

 

 

13/12/2019

Histoire de la Church of the Lutheran Confession (5).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Wisconsin évangélique luthérienne Synode et l’église évangélique luthérienne Synode (ELS) sont ensemble , Les deux synodes soutiennent qu'il est nécessaire de rentrer en communion sans esprit de jugement

 

 

 

 


Que «l’admonestation n’est plus d'aucune utilité" et que la communion peut avoir lieu. Le CLC, d'autre part, prétend qu'un tel jugement subjectif sur les autres, doit avoir pour résultat de mettre en garde contre des alliances qui sont impossible, car seul Dieu peut lire dans les cœurs humains, mais elles sont également impossible; dans Rom. 16:17  il est dit seulement que après constatation qu'une personne ou un corps de l'église est à l'origine des divisions et des scandales,  la doctrine des  Sainte Écriture, donne la directive d’ éviter d’avoir des contacts, cette règle est aussi contraignante que n'importe quel mot adressé à nous par Dieu notre Sauveur dans la Sainte Écriture. L'apôtre dit de manière impérative "d’éviter!" Est la voix du Bon Pasteur lui-même, pour protéger affectueusement ses brebis et les agneaux de la déception de l'erreur que  donnent  les faux docteurs. Nous avertie de rejeter toute interprétation de Rom. 16: 17 à 18 même au nom de
L'amour chrétien, pour éviter de causer des divisions et des scandales subordonnés à des appréciations subjective cet avertissement est impératif aucune autre règle ne dois être prise en considération, sous peine de nous retrouver dans une impasse .

 

 


Nous pouvons estimer que le CLC n'existe que pour témoigner contre les erreurs hétérodoxes. La vérité est que le CLC, est en effet, un outil très précieux, pour la défense du pur Evangile .

 


Défendre la révélation intégrale de la Parole de Dieu pour le monde  pécheur, parmi lesquels nous nous incluons. Sûrement, lA CLC est une église évangélique, dans le plein sens du terme; notre mission la plus importante est de proclamer l'Évangile de Jésus-Christ, la bonne nouvelle que Dieu a racheté le monde entier et l'a déclaré juste par la mort et la résurrection corporelle de l'Homme-Dieu, Jésus-Christ; et que les croyants en lui hériteront de la vie éternelle dans le ciel.

 

 

 


 Dans le cadre de sa mission, le CLC est profondément  impliqué dans l'éducation chrétienne. Écoles  chrétiennes, enseignement par des professeurs formés professionnellement, qui sont au service du synode, ils représentent 
plus d'un quart de ses congrégations. Le CLC éduque aussi des jeunes pour le leadership en tant que des membres  laïcs deviennent des serviteurs, cela as des professeurs des écoles, aux pasteurs, au sein de l’Immanuel Lutheran College à Eau Claire, Wisconsin. Le collège dispose de trois départements: Lycée, collège d'arts libéraux, et  séminaire théologique. Il existe des programmes de quatre ans menant à l'obtention d'un baccalauréat en enseignement primaire ou des études de pré-théologiques, et un programme d'études générales de deux ans pour l'octroi d'un grade d'associé.

 

 


Les Congrégations membres de la CLC sont situés dans 23 états des USA ainsi que au Canada,  l'église soutient actuellement des missions dans 18 villes américaines. Bien que n’étant pas en communion avec les autres organismes américain luthérienne, le CLC est en communion avec  des églises , il contribue à les soutenir en: Inde, au Nigeria, au Ghana, au Togo, au Congo, au Kenya, en Tanzanie, au Népal, à Myanmar. Et pour l’avenir il explore d'autres pistes de travail

 

 

 

 

 

 

 

 
 

29/11/2019

Histoire de la Church of the Lutheran Confession (4).

 

 

 

 

 

 

Dans l'exercice de la communion et dans le culte (prier ensemble) ainsi que le travail avec d’autres églises , nous ne pouvons pas partager et considérer  comme frères, ceux qui n’ont pas la même foi dans leurs cœurs, qui n'est pas pour nous visible . Au lieu de cela, par la grâce de Dieu et conformément à son enseignement, nous sommes autorisés à exercer la communion seulement avec ceux qui, dans leur confession et leur vie ce conforment à la règle de la Parole  de Dieu. Parce que le Christ Lui-même a exhorté: "enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit»; et parce que le Saint-Esprit a inspiré St. Paul à écrire: "Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et qu'il n'y ait pas de divisions parmi vous; mais que vous ne soyez parfaitement unis dans un même esprit et dans le même jugement »- nous savons dans la foi que c'est la volonté divine que les chrétiens sont appelés à être parfaitement unis dans la doctrine et la pratique, et qu'ils ne doivent pas être indifférents dans ces questions (ne pas chercher à être d'accord pour ne pas choquer) mais  rechercher le seul accord possible, sur les bases de la Parole de Dieu. Là où il ya une telle unité dans la doctrine et la pratique, il est souhaitable dans la pratique, de mettre en place la communion dans toutes ses phases; où il n'y a pas une telle unité, la parole de Dieu dans Romains 16:17 énonce le refus de Dieu de cautionner la pratique de telle communion: "Je vous exhorte, frères, de fuir ceux qui causent des divisions et des scandales, sur doctrine que vous avez apprise de moi; évitez-les ".

 

 


Le CLC, en conséquence, confirme la  déclaration suivante de 1932 : «Puisque Dieu a ordonné que Sa Parole uniquement soit enseigné, sans la mélanger avec des doctrine humaine, elle doit être enseignée et crue au sein de l'Église chrétienne (1 Pierre 4:11; Jean 8. :. 31,32; 1 Tim 6: 3,4) tous les chrétiens sont tenus par Dieu de faire la distinction entre l'église-corps orthodoxe du Christ et celle qui sont hétérodoxe, et, au cas où ils viendraient à s’égarer dans une église- hétérodoxe, de la laisser (Rom 16. : 17). Nous rejetons aussi le syndicalisme, c'est lui qui est en communion avec des églises adeptes de  fausses doctrines, qui  désobéissent à l'ordre de Dieu,  causant divisions dans l'église (Rom 16:17;. 2 John 9,10),  impliquant le danger constant de perdre la Parole de Dieu  (2 Tim 2: 17-21.). ... Le caractère d'une église orthodoxe est établie non pas par son simple nom ni par son acceptation vers l'extérieur et l'adhésion à un credo orthodoxe, mais par la doctrine qui est réellement enseignée dans ses chaires, dans ses séminaires théologiques, et dans ses publications."

 

 


Ce qui était autrefois le cas de la LCMS, ce synode pratique maintenant ce qu'ils nomment «niveaux de communion," selon l’affirmation que la communion peut être pratiquée parmi les chrétiens de différentes confessions dans certaines circonstances: telles que la communion ouverte, services œcuméniques et autres.