Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2020

CEP - Centre d'Etudes et de Prospective sur la Science JOURNÉE du CEP en ÎLE-de-France:

 

 

 

 

CEP (1).jpg

 

 

 

 Samedi 21 mars 2020 Collège & Lycée polyvalent La Salle Saint-Nicolas, Entrée de l’auditorium : 6 Rue Vaudétard, 92 132 Issy-les-Moulineaux.

 

 

 

 

 

1 Crise économique ou crise d’humanité ? « Tes marchands étaient les grands de la terre ; toutes les nations ont été égarées par tes enchantements. » (Ap 18, 23)

 

 

 

 Programme prévisionnel 9h 00 Ouverture.

 

 

 

 Accueil des participants. 9h 30 La tradition perdue de l’annulation des dettes.

 

 

 

 Claude Eon 11h 00 Les conditions du retour politique et géopolitique de la France. Valérie Bugault

 

 

 

 

12h 30 Repas 14h 00 L’inéluctable effondrement commercial et économique. Georges Darcq

 

 

 

 

15 h 15 Pause : dédicace de leurs ouvrages par les conférenciers 15h 45 L’informatique au service de la doctrine sociale de l’Église. Ian Wilders

 

 

 

 

17h 00 Clôture.

 

 

 

 

 Pour assister à cette journée de conférences, prière de remplir et renvoyer la fiche d’inscription correspondante, accompagnée de votre chèque de règlement, à l’adresse suivante :

 

 

 CEP, 40, rue Fessart, 92100 Boulogne-Billancourt N.B : Pour tout renseignement complémentaire, contactez la secrétaire, Christine Van Rie : soit par courriel :cep.colloques@gmail.com, soit par téléphone au 06 73 96 33 87 (possibilité de laisser un message sur répondeur)

 

 

 

 

1 On peut utilement se reporter au plan d’accès consultable en ligne sur https://www.st-nicolas.org/renseignements/acces - Transports publics : accès facile par le métro (ligne 12, station « Corentin Celton »)

 

 

 

 

 Voiture : le samedi, il est facile de trouver des places pour se garer dans les environs immédiats des bâtiments.

 

 

 

CEP( 2).jpg

 

 

 

13/12/2019

Histoire de la Church of the Lutheran Confession (5).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Wisconsin évangélique luthérienne Synode et l’église évangélique luthérienne Synode (ELS) sont ensemble , Les deux synodes soutiennent qu'il est nécessaire de rentrer en communion sans esprit de jugement

 

 

 

 


Que «l’admonestation n’est plus d'aucune utilité" et que la communion peut avoir lieu. Le CLC, d'autre part, prétend qu'un tel jugement subjectif sur les autres, doit avoir pour résultat de mettre en garde contre des alliances qui sont impossible, car seul Dieu peut lire dans les cœurs humains, mais elles sont également impossible; dans Rom. 16:17  il est dit seulement que après constatation qu'une personne ou un corps de l'église est à l'origine des divisions et des scandales,  la doctrine des  Sainte Écriture, donne la directive d’ éviter d’avoir des contacts, cette règle est aussi contraignante que n'importe quel mot adressé à nous par Dieu notre Sauveur dans la Sainte Écriture. L'apôtre dit de manière impérative "d’éviter!" Est la voix du Bon Pasteur lui-même, pour protéger affectueusement ses brebis et les agneaux de la déception de l'erreur que  donnent  les faux docteurs. Nous avertie de rejeter toute interprétation de Rom. 16: 17 à 18 même au nom de
L'amour chrétien, pour éviter de causer des divisions et des scandales subordonnés à des appréciations subjective cet avertissement est impératif aucune autre règle ne dois être prise en considération, sous peine de nous retrouver dans une impasse .

 

 


Nous pouvons estimer que le CLC n'existe que pour témoigner contre les erreurs hétérodoxes. La vérité est que le CLC, est en effet, un outil très précieux, pour la défense du pur Evangile .

 


Défendre la révélation intégrale de la Parole de Dieu pour le monde  pécheur, parmi lesquels nous nous incluons. Sûrement, lA CLC est une église évangélique, dans le plein sens du terme; notre mission la plus importante est de proclamer l'Évangile de Jésus-Christ, la bonne nouvelle que Dieu a racheté le monde entier et l'a déclaré juste par la mort et la résurrection corporelle de l'Homme-Dieu, Jésus-Christ; et que les croyants en lui hériteront de la vie éternelle dans le ciel.

 

 

 


 Dans le cadre de sa mission, le CLC est profondément  impliqué dans l'éducation chrétienne. Écoles  chrétiennes, enseignement par des professeurs formés professionnellement, qui sont au service du synode, ils représentent 
plus d'un quart de ses congrégations. Le CLC éduque aussi des jeunes pour le leadership en tant que des membres  laïcs deviennent des serviteurs, cela as des professeurs des écoles, aux pasteurs, au sein de l’Immanuel Lutheran College à Eau Claire, Wisconsin. Le collège dispose de trois départements: Lycée, collège d'arts libéraux, et  séminaire théologique. Il existe des programmes de quatre ans menant à l'obtention d'un baccalauréat en enseignement primaire ou des études de pré-théologiques, et un programme d'études générales de deux ans pour l'octroi d'un grade d'associé.

 

 


Les Congrégations membres de la CLC sont situés dans 23 états des USA ainsi que au Canada,  l'église soutient actuellement des missions dans 18 villes américaines. Bien que n’étant pas en communion avec les autres organismes américain luthérienne, le CLC est en communion avec  des églises , il contribue à les soutenir en: Inde, au Nigeria, au Ghana, au Togo, au Congo, au Kenya, en Tanzanie, au Népal, à Myanmar. Et pour l’avenir il explore d'autres pistes de travail

 

 

 

 

 

 

 

 
 

29/11/2019

Histoire de la Church of the Lutheran Confession (4).

 

 

 

 

 

 

Dans l'exercice de la communion et dans le culte (prier ensemble) ainsi que le travail avec d’autres églises , nous ne pouvons pas partager et considérer  comme frères, ceux qui n’ont pas la même foi dans leurs cœurs, qui n'est pas pour nous visible . Au lieu de cela, par la grâce de Dieu et conformément à son enseignement, nous sommes autorisés à exercer la communion seulement avec ceux qui, dans leur confession et leur vie ce conforment à la règle de la Parole  de Dieu. Parce que le Christ Lui-même a exhorté: "enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit»; et parce que le Saint-Esprit a inspiré St. Paul à écrire: "Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et qu'il n'y ait pas de divisions parmi vous; mais que vous ne soyez parfaitement unis dans un même esprit et dans le même jugement »- nous savons dans la foi que c'est la volonté divine que les chrétiens sont appelés à être parfaitement unis dans la doctrine et la pratique, et qu'ils ne doivent pas être indifférents dans ces questions (ne pas chercher à être d'accord pour ne pas choquer) mais  rechercher le seul accord possible, sur les bases de la Parole de Dieu. Là où il ya une telle unité dans la doctrine et la pratique, il est souhaitable dans la pratique, de mettre en place la communion dans toutes ses phases; où il n'y a pas une telle unité, la parole de Dieu dans Romains 16:17 énonce le refus de Dieu de cautionner la pratique de telle communion: "Je vous exhorte, frères, de fuir ceux qui causent des divisions et des scandales, sur doctrine que vous avez apprise de moi; évitez-les ".

 

 


Le CLC, en conséquence, confirme la  déclaration suivante de 1932 : «Puisque Dieu a ordonné que Sa Parole uniquement soit enseigné, sans la mélanger avec des doctrine humaine, elle doit être enseignée et crue au sein de l'Église chrétienne (1 Pierre 4:11; Jean 8. :. 31,32; 1 Tim 6: 3,4) tous les chrétiens sont tenus par Dieu de faire la distinction entre l'église-corps orthodoxe du Christ et celle qui sont hétérodoxe, et, au cas où ils viendraient à s’égarer dans une église- hétérodoxe, de la laisser (Rom 16. : 17). Nous rejetons aussi le syndicalisme, c'est lui qui est en communion avec des églises adeptes de  fausses doctrines, qui  désobéissent à l'ordre de Dieu,  causant divisions dans l'église (Rom 16:17;. 2 John 9,10),  impliquant le danger constant de perdre la Parole de Dieu  (2 Tim 2: 17-21.). ... Le caractère d'une église orthodoxe est établie non pas par son simple nom ni par son acceptation vers l'extérieur et l'adhésion à un credo orthodoxe, mais par la doctrine qui est réellement enseignée dans ses chaires, dans ses séminaires théologiques, et dans ses publications."

 

 


Ce qui était autrefois le cas de la LCMS, ce synode pratique maintenant ce qu'ils nomment «niveaux de communion," selon l’affirmation que la communion peut être pratiquée parmi les chrétiens de différentes confessions dans certaines circonstances: telles que la communion ouverte, services œcuméniques et autres.

 

 

 

 

 

 

 

15/11/2019

Histoire de la Church of the Lutheran Confession (3).

 

 

 

 

 

 


Dans les problèmes  doctrine mentionnée dans l’article de la semaine dernière en ce qui concerne les Écritures, la CLC diffère largement des branches les plus libérales du monde luthérien, à savoir les églises luthériennes que nous trouvons dans les pays européens et, aux États-Unis, auxquels la majorité des églises luthérienne s'identifie, depuis 1988, l'Église évangélique luthérienne d'Amérique (ELCA). L'ELCA n'est plus en phase avec la doctrine orthodoxe,  les organes de ces églises ce trouvent  dans une grande  confusion . Même son aile la plus conservatrice n'accepterait pas le point de vue sur les Écritures comme étant verbalement inspirée et totalement sans erreur, qui  sans vergogne enseigné dans le CLC.

 

 


Comme l'ELCA est le plus libéral des corps de l'église luthérienne aux Etats-Unis, de sorte que l'Église luthérienne-Synode du Missouri (LCMS) peut être considérée d’un conservatisme modéré. Ce n'est pas totalement vrai, par exemple, l'ELCA permet aux femmes de servir en tant que pasteur de  paroisse (un sondage que des pasteurs de la LCMS plus de 1000 d'entre eux n'avaient aucune objection à ce que des femmes soient membres du clergé), mais il y a changement par rapport  aux positions du passé (comme l’avaient défini  les grands théologiens CFW Walther et F. Pieper) il est permis désormais aux femmes de voter et d'être élues dans l'église.

 

 


Ceci est une illustration de l'attitude actuelle des LCMS sur l' infaillibilité de l'Écriture.

 

 

 
Le LCMS affirme que les notions qu’enseigné Saint Paul concernant les femmes dans l'église étaient culturellement dépassé et ne sont plus applicables dans la société d'aujourd'hui

 

 


La CLC, quand à elle, confesse avec  Saint Paul que tous les mots de l'Ecriture ont été verbalement inspirés est infaillible, et expriment la volonté éternelle de Dieu.

 

 


Une autre illustration de cette différence peut être appréhender  dans la doctrine de l'Eglise, en particulier en référence à la communion ecclésiale. Parce que  la CLC, déplore toute tentative de modifier ou de mettre de côté une seule parole inspirée de l'Écriture, nous souhaitons également obéir à la parole de Dieu qui nous instruisent en ce qui concerne l'Eglise et la pratique de la communion. Nous croyons fermement que l'Église se compose de tous ceux qui, par la miséricorde de Dieu et selon son propre dessein, était de toute éternité ordonnés à la vie éternelle, et que le facteur d'unité de l'Église est «la seule vraie foi». La foi ne peut pas être vue par des yeux humains, et donc l'existence même de l'Église est un article de foi. Depuis que la parole de Dieu a été donné au monde, nous croyons que là où l'Évangile par la parole et des sacrements, la dans chaque pays ce trouve l’Eglise véritable corps du Christ.

 

 

 

 

 

 

 

 
 

18/10/2019

Histoire de la Church of the Lutheran Confession (1).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Église de la confession luthérienne "CLC"  se considère comme le vrai descendant spirituel de la Conférence luthérienne évangélique synodale, qui a été créé en 1872 et a duré jusqu'au début des années 1960. Comme cette association d'organismes d'Église luthérienne était autrefois fidèle à l’Orthodoxie Luthérienne  en Amérique du Nord avant progressivement de passer au libéralisme, le CLC est resté fidèle au luthéranisme des origines.

 

 


Le CLC est sortie de trois des anciennes Eglises membres de la Conférence synodal: principalement du Wisconsin évangélique luthérienne Synode (WELS), mais aussi de l'Église luthérienne-Synode du Missouri (LCMS), et le Synode évangélique luthérienne (ELS). La Conférence synodale avait initialement été formée sur la base du plein accord avec la doctrine et la pratique de la part des Eglises membres.

 

 

 


Tout cela s'est disloqué lorsque les bases de la doctrine biblique sur la communion ecclésiale sur lequel elle reposait n'était plus totalement pratiqués par les Eglises membres.