Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2017

Pakistan : menaces de mort contre un jeune chrétien sa famille et son avocate:

 

 

969493-pakistan.png

 

 

 

Encore une affaire de “blasphème”, sans davantage de fondements que tant d’autres, mais révélatrice de l’état d’esprit de musulmans que leur haine du christianisme conduit à faire feu de tout bois… Ce qui est le plus à craindre dans cette affaire lamentable, c’est moins l’issue du procès que le risque d’assassinats extrajudiciaires.

 

 

L’ONG pakistanaise d’inspiration chrétienne The Voice, conduite par Me Anneqa Maria Anthony, avocate chrétienne, a reçu de graves menaces au cours de la procédure judiciaire relative à un cas de blasphème. Il s’agit du cas de Nabeel Masih, dont l’audience était fixée pour le 8 octobre, et a été reportée suite à une agitation syndicale. Nabeel Masih, chrétien âgé de 16 ans, a fait l’objet d’une plainte de la part de jeunes de son âge l’accusant d’avoir partagé sur le réseau social Facebook une photographie considérée comme méprisante vis-à-vis de la Khana-e-Kaaba, l’édifice situé au centre de la mosquée de la Mecque, lieu sacré de l’islam.

 

 


L’incident est intervenu dans un village proche de Bhai Pheru, dans le district de Kasur, au Pendjab. Les accusateurs ont invoqué l’application de l’article 295a du Code pénal qui punit l’outrage à l’islam. Suite à cette plainte, Nabeel Masih a été arrêté. Ainsi que cela a été indiqué à Fides par l’équipe de The Voice, une fois arrivé au tribunal en compagnie de parents de l’inculpé, ils se sont rendus compte du fait que le lieu de l’audience n’était pas sûr à cause de la présence d’au moins 80 personnes faisant montre de haine et de ressentiment envers la famille. Le groupe en question a en effet commencé à protester et à menacer les membres de la famille du jeune ainsi que les membres du collège de défense, dont Me Anthony. Tous accusaient Nabeel Masih de blasphème et certains avocats déclaraient également qu’il « ne fallait pas défendre un criminel blasphématoire ». Les personnes en question ont ensuite déclaré vouloir tuer Nabeel Masih, « auteur d’un crime odieux », affirmant vouloir « brûler tous les infidèles de sa famille ». L’ONG affirme « ne pas avoir d’agents de sécurité pour garantir la protection de ses membres et de la famille assistée ». Me Anthony a déclaré à Fides : « Nabeel Masih est innocent. L’accusation qui pèse sur lui n’a pas encore été démontrée. Il s’agit d’un droit fondamental de Nabeel Masih et de tout autre inculpé que de disposer d’une assistance légale dans le cadre d’une procédure judiciaire ou de demander une caution. Dans un État de droit, les garanties de la loi sont accordées à tout inculpé ».

 

 

Source : Agence Fides,

 

 

07/07/2017

Le Coran à la lettre:

 

 

coran-islam-565x250.jpg

 

 

 
 
 
Je ne fais que citer le bouquin et j’insiste : n’essayez pas de faire ça chez vous… 
                    
     
         

Pourquoi les djihadistes de l’EI coupent-ils des têtes?

 

 

 

La réponse, pour ces intégristes fous furieux qui en font une lecture littérale, se trouve dans la sourate 8 de leur livre saint. C’est simple comme une recette de cuisine.

 

 

 

Lisez plutôt. Les mécréants, se sont les autres. Le prophète et le messager, c’est leur chef.

 

 

 

12. Et ton Seigneur révéla aux Anges: «Je suis avec vous: affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

 

 

 

13. Ce, parce qu’ils ont désobéi à Allah et à Son messager.» Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager… Allah est certainement dur en punition!

 

 

 

39. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu’ils œuvrent.

 

 

57. Donc, si tu les maîtrises à la guerre, inflige-leur un châtiment exemplaire de telle sorte que ceux qui sont derrière eux soient effarouchés. Afin qu’ils se souviennent.

 

 

59. Que les mécréants ne pensent pas qu’ils Nous ont échappé. Non, ils ne pourront jamais Nous empêcher.

 

 

60. Et préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d’Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés.

 

 

65. Ô Prophète, incite les croyants au combat. S’il se trouve parmi vous vingt endurants, ils vaincront deux cents; et s’il s’en trouve cent, ils vaincront mille mécréants, car ce sont vraiment des gens qui ne comprennent pas.

 

 

67. Un prophète ne devrait pas faire de prisonniers avant d’avoir prévalu [mis les mécréants hors de combat] sur la terre. Vous voulez les biens d’ici-bas, tandis qu’Allah veut l’au-delà. Allah est Puissant et Sage(19).

 

 

Ne voyez pas là une « incitation à la haine raciale », une provocation ou une apologie du crime contre l’humanité ! Je ne fais que citer le bouquin et j’insiste : n’essayez pas de faire ça chez vous…

 

27/06/2017

Pakistan : des musulmans s’en prennent à coups de barres de fer à des chrétiens « impurs »

 

 

 

pakistan-christians-in-hospital.png

 

 

 

 

Vendredi 19 mai dernier, un groupe de musulmans pris de boisson – il y a des accommodements avec Allah en islam… – hurlant et vociférant, menaient une sarabande dans le quartier de Samundri à Faisalabad, où habitent de nombreux chrétiens. Une chrétienne se mit à sa fenêtre pour leur demander de baisser un peu le ton et de respecter la tranquillité publique. Mal lui en prit… Outrés qu’une chrétienne, membre d’un groupe « impur », puisse avoir l’audace d’interpeller des musulmans, ces derniers, rameutant d’autres coreligionnaires, s’armèrent de barres de fer, de gourdins et d’autres armes improvisées, pour donner une bonne leçon à ces « impurs ». Ils forcèrent l’entrée de plusieurs maisons habitées par des chrétiens et frappèrent indistinctement hommes, femmes et enfants : sept blessés dont cinq durent être conduits à l’hôpital. Ils accompagnèrent leurs coups d’imprécations contre les chrétiens et même contre Jésus-Christ pourtant supposé être un « grand prophète » dans leur religion – là encore, on trouve toujours des accommodements avec Allah en islam…

 

 

 

Source : The Christian Post,

 

20/06/2017

Espagne : à peine relâché, le musulman incendiaire commet un nouveau forfait dans une église:

 

 

 

 

2016091422264146942.png

 

 

 

Il y a tout de même, en Espagne, un laxisme judiciaire qui n’a rien à envier à celui que nous connaissons en France… Le même musulman d’origine marocaine, – âgé de 20 ans et répondant au prénom de Naoufal –, qui avait incendié, le 9 mai dernier, l’église de Fontellas (Navarre), et avait été relâché quelques jours plus tard avec une simple interdiction de ne plus circuler à moins de 10 m de lieux de culte catholiques ( !), vient de récidiver… Dans la soirée du mardi 16 mai, il s’est introduit dans l’église de San Blas de Ribaforade (Navarre), a renversé l’antique Croix de pierre sur l’autel et décapité une statue saint Bartholomée, le saint patron de la commune. Il a été arrêté par la Guardia Civil. Il a reconnu être un adepte du djihadisme et en être à son cinquième forfait contre des lieux de culte catholiques… Espérons que, cette fois-ci, on ne le relâchera plus !

 

 

 

Sources : Navarra.com,

06/06/2017

Portes Ouvertes : la première source de la persécution des chrétiens, c’est l’extrémisme musulman:

 

 

 

islam-radical.png

 

 

 

 

Pour Michel Varton, directeur de l’ONG protestante Portes Ouvertes, la source première de la persécution des chrétiens dans le monde, c’est l’extrémisme musulman. C’est ce qu’il pointe dans un entretien accordé à 20 Minutes. En voici des extraits…

 

 

Depuis sept semaines […], nous avons noté douze agressions d’extrémistes islamiques contre des coptes en Égypte. Mais la violence islamique a deux faces. L’une est visible, ce sont les meurtres notamment, les agressions, nous l’appelons le marteau. L’autre est invisible, c’est l’étau, c’est-à-dire une pression quotidienne, très présente, qui pèse sur la population. Les chrétiens sont victimes de nombreuses discriminations. Un travail peut leur être refusé du fait qu’ils ne sont pas musulmans, comme en Égypte. Il leur est plus difficile de trouver un appartement, d’obtenir une promotion, les prix sont plus chers pour eux… Et les musulmans qui souhaitent se convertir sont vus comme des traîtres et risquent la mort […] [Au Nigéria] Il y a une forme de persécution qui régresse un petit peu, celle de Boko Haram. Le gouvernement réagit plus efficacement, le groupe est repoussé vers le nord. Mais le plus grand problème actuellement ce sont les nomades musulmans de l’ethnie peule, qui visent spécifiquement les chrétiens pour leur voler leurs terres et leur bétail. Ce groupe est encore plus radical et dangereux pour les chrétiens que Boko Haram […] Les chrétiens sont visés car ils sont chrétiens, donc mécréants pour Daesh. Avant tous ces groupes extrémistes, les chrétiens étaient tolérés, ils avaient le droit de cohabiter, même s’ils étaient des citoyens de seconde zone. Depuis quelques années, en Afrique et au Moyen-Orient, l’objectif est de les chasser de leurs terres, de les expulser, pour instaurer un califat 100 % musulman.

 

 

Source : 20 Minutes,